L’hémodialyse (HD) et la dialyse péritonéale (DP) sont des techniques de substitution rénale équivalentes ayant chacune leurs avantages et inconvénients propres. Entre activités de la vie personnelle et la vie professionnelle, notre corps se fatigue. Au bout d’un moment, des maux apparaissent : entorses, maux de dos, maux de tête et même maladies. Pour retrouver la forme, certaines méthodes sont applicables. La physiothérapie est une discipline qui permet de retrouver ses capacités physiques. L’intervention du physiothérapeute concerne différentes parties du corps comme les muscles, les os, le système respiratoire et même le système neurologique. Pour ne pas se méprendre, notons dès le départ que l’autoresponsabilisation du patient est primordiale en physiothérapie.

A qui s’adresse la physiothérapie ?

La physiothérapie s’adresse à tout le monde même notamment en cas d’insuffisance rénale. Que ce soit pour les enfants, les adultes ou même les personnes âgées. Quelle que soit l’activité exercée, toute personne qui a besoin d’un soulagement physique est la bienvenue. La femme enceinte qui est souvent victime de courbatures et de douleurs lombaires peut faire appel à un physiothérapeute pour l’aider à se sentir mieux. De même, un sportif de haut niveau qui est souvent victimes de crampes ou de courbatures peut se servir de la physiothérapie pour retrouver la forme. Les employés de bureau qui restent assis tout au long de la journée peuvent aussi demander au physiothérapeute de les aider dans leur quotidien. Outre ces cas classiques, des situations spécifiques demandent aussi le savoir-faire du physiothérapeute. Cela concerne entre autres les amputés, les accidentés de la route, les grands brûlés et les accidentés du travail.

Quels sont les problèmes que la physiothérapie peut traiter ?

Comme nous l’avons vu en introduction, certains maux sont du domaine de la physiothérapie. Selon cette clinique de physiothérapie à Montréal, il s’agit notamment des maux dont les séniors sont souvent victimes : l’AVC, l’incontinence et l’arthrose. Le physiothérapeute est également habilité à traiter les blessures musculaires et articulaires. Si vous ressentez certains problèmes comme la perte d’équilibre, des problèmes de développement moteur ou des douleurs génitales, la physiothérapie peut vous aider à les surmonter. Les personnes qui ont le vertige, qui sont victimes de traumatismes crâniens et d’étourdissements sont aussi concernées par cette discipline.

Quels sont les traitements utilisés en physiothérapie ?

Afin d’aider les patients à se remettre de leurs douleurs, le physiothérapeute se sert de différentes techniques. La toute première chose que ce praticien fera c’est de rentrer en contact avec le patient pour mieux le connaître. Pour ce faire, il lui posera certaines questions liées à ses fonctions physiques, ses conditions de vie et ses capacités. Vient ensuite la question sur les motifs de la consultation : antécédents médicaux, symptômes, traitements en cours, examens médicaux réalisés, etc.

Par la suite, le physiothérapeute procèdera à un examen physique pour l’analyse des problèmes, la détermination des causes, la formulation du diagnostic et le traitement à adopter.

Enfin, le praticien appliquera diverses méthodes pour le traitement en physiothérapie. Cela peut consister en des techniques manuelles ou des exercices. Cela peut aussi se faire selon certaines techniques spécifiques comme la thermothérapie par la chaleur ou la glace, l’hydrothérapie par immersion dans l’eau ou à l’électrothérapie à l’aide de laser et d’ultrasons.