Dans le domaine médical, divers examens peuvent être effectués, soit pour diagnostiquer, soit pour trouver le bon traitement à une maladie. La biopsie est l’un des examens que l’on effectue pour confirmer la présence d’un cancer ou pour trouver le traitement adéquat. A part le cancer, d’autres branches de la médecine peuvent aussi faire appel à la biopsie comme la dermatologie, la neurologie et la génétique. Afin de mieux comprendre cet examen, nous allons voir ci-après la définition, le déroulement et les résultats de la biopsie.

Définition

La biopsie est un examen que les chirurgiens effectue à l’aide d’un microscope. Les éléments examinés sont des prélèvements qui proviennent de fragments d’organe ou de tissu. Pour le prélèvement, il peut être fait de trois manières différentes : un prélèvement en surface du tissu concerné, l’utilisation d’une seringue-aiguille pour aspirer un échantillon à examiner, l’utilisation d’une aiguille pour un prélèvement en profondeur. Il convient de noter que quasiment tous les organes peuvent subir une biopsie. La difficulté de prélever un échantillon dépend de l’organe concerné. Il est plus simple d’effectuer un prélèvement à partir d’un côlon par exemple par rapport à celui effectué à partir du cerveau. 

Déroulement de la biopsie

Le déroulement de la biopsie dépend de l’organe touché et du mode de prélèvement à effectuer. En effet, certaines interventions nécessitent une anesthésie locale tandis que d’autres requièrent une anesthésie générale. Pour l’instrument à utiliser, cela dépend de la méthode utilisée par le chirurgien. Pour la biopsie des organes creux (côlon, bronches, etc.), le chirurgien fait appel à la méthode endoscopique et comme son nom l’indique, il utilise donc un endoscope. La méthode et l’organe concernés influent aussi sur la durée de l’intervention. Pour ce qui est des risques, ils sont réels et touchent surtout le geste chirurgical. Ainsi, en cas de faux mouvement ou autre, une hémorragie ou même une infection peuvent survenir. Si besoin, le chirurgien peut avoir recours à l’imagerie médicale pour connaître plus précisément l’endroit où le fragment sera prélevé.

Une fois le fragment d’organe ou de tissu prélevé, un anatomo-pathologiste se charge de l’examiner au microscope dans un laboratoire. Ce praticien analyse la morphologie et les diverses caractéristiques du tissu ou des cellules prélevés.

Résultats de l’examen

Les résultats de la biopsie aident dans le diagnostic d’une maladie qui touche l’organe étudié. La biopsie permet de donner un diagnostic fiable sur l’état de santé d’un patient. Si jamais la présence d’un cancer digestif est confirmée, les résultats de la biopsie permettent de voir avec plus de précision quel est le niveau d’évolution de la maladie. Si le chirurgien l’estime nécessaire, il peut faire appel à d’autres examens supplémentaires pour l’identification exacte du type de tumeur. La biopsie montrera aussi le taux de croissance des cellules cancéreuses. Dans les cas les plus graves, les cellules cancéreuses peuvent envahir la marge normale de tissu prélevé. Les résultats de l’examen aideront le cancérologue à bien établir une stratégie de traitement adéquat.